Centre de ressources des expatriés

Visa et immigration

Rares sont les expatriés chanceux qui échappent au cauchemar de devoir classer des papiers et faire face aux retards bureaucratiques avant de s’installer dans un nouveau pays. Il est très probable que vous soyez confronté à des obligations de visa ; nous mettons ce guide à votre disposition pour que vous sachiez à quoi vous attendre et pour vous donner quelques conseils en la matière.

Comprendre les démarches à faire afin d'obtenir un visa obligatoire ou un permis de travail peut prendre beaucoup de temps ; le mieux est donc de s’y atteler au plus vite.

Si vous avez obtenu un emploi dans un nouveau pays, vérifiez la marche à suivre pour que vos papiers soient en ordre. Votre employeur doit être en mesure de vous donner des informations concernant le visa et peut même s’en charger à votre place.  

Du remplissage de formulaires aux longues files d’attente

Les visas et les permis de travail peuvent être source de complications. La plupart du temps, ces démarches impliquent beaucoup de bureaucratie, de longs formulaires à remplir et des délais interminables. Mais restez positif : en planifiant à l’avance et en effectuant des recherches appropriées, tout ira bien.

La première étape est de trouver une source d’informations fiable et à jour – chaque pays a ses propres règles concernant l'immigration, assurez-vous donc d’obtenir des informations spécifiques concernant le pays dans lequel vous prévoyez d'aller.

Cherchez des sites officiels tels que ceux du Consulat du pays ou du ministère de l'Immigration, qui appartient souvent au ministère de l’Intérieur ou au ministère de la Justice.

Obtenez dans les meilleurs délais des informations sur le type de visa ou de permis de travail nécessaire pour vous et les membres de la famille qui vous accompagnent, en accordant une attention particulière aux coûts et aux délais.  N'oubliez pas que les procédures peuvent varier si vous et les membres de votre famille avez des nationalités différentes.

Certains pays exigent que la validité de votre passeport soit d’au moins six mois antérieure à votre date d’arrivée. D'autres pays peuvent exiger en outre que vous fournissiez un certificat de police (ou un extrait de casier judiciaire officiel) ou même exiger des vaccins spécifiques pour permettre votre entrée. Il est important de vous pencher attentivement sur ce que votre nouveau pays attend de vous.

Les citoyens des pays membres de l'UE et de l'EEE sont généralement autorisés à entrer dans les autres pays membres et ont le droit d’y vivre et d’y travailler, mais il existe quelques restrictions spécifiques sur la libre circulation entre les nations. Veillez à ne pas simplement survoler les restrictions pouvant s'appliquer à votre situation.  De nombreux expatriés au sein de l'UE peuvent ne pas avoir besoin d’un permis pour vivre et travailler dans un pays européen, mais ils devront néanmoins s'inscrire une fois installés et demander des permis spécifiques.

Exigences à l'arrivée

C’est exact : après tous les efforts fournis préalables à votre installation, l’organisation de tous vos documents, les dizaines de copies et le remplissage de formulaires interminables, vous allez devoir faire de nouvelles démarches administratives une fois arrivé à destination.

Bien sûr, cela dépendra de votre destination et de votre provenance. Mais il est important de noter que de nombreux lieux exigeront que vous ou les membres de votre famille fassent différentes demandes de permis (permis de séjour ou carte d'identité) après être entrés dans le pays.

Une fois sur place, même si vos papiers sont en règle, il vous sera peut-être exigé de vous enregistrer auprès des autorités locales. Découvrez les démarches nécessaires au plus vite, de préférence avant votre déménagement, afin de pouvoir organiser votre agenda à votre arrivée. 

Démarches enfin accomplies... Pour de bon ?

Le sentiment d’avoir passé avec succès chaque étape du processus interminable des visas et des permis est réellement gratifiant pour un expatrié, tout comme celui de commencer une nouvelle vie en règle dans un nouveau pays !  Toutefois, il est important de ne pas perdre la trace de la validité de vos papiers.

En tant que ressortissant étranger, vous pourriez être assez régulièrement soumis à un renouvellement de votre passeport, visa ou permis de travail. Avant d’oublier ce document au fond d’un tiroir, il peut être judicieux de vérifier les dates d'expiration et de tenir un calendrier pour savoir à quel moment vous devrez procéder aux renouvellements afin de maintenir tous vos papiers en règle.

Si vous envisagez de changer de poste après un certain temps dans le pays, pensez au fait que la plupart des permis ne sont pas transférables à différents employeurs et que vous devrez peut-être obtenir un nouveau permis. D’autre part, si vous envisagez de demander la citoyenneté, vous devrez peut-être attendre plusieurs années. Dans ce cas, il peut être utile de vérifier si votre nouveau pays accepte la double nationalité, car vous pourriez être tenu d’abandonner votre nationalité d'origine pour être naturalisé. 

Assurance maladie internationale premium de Cigna

Obtenir un devis