Centre de ressources des expatriés

Lever le voile sur les mythes alimentaires

Encouragés par ces matins de plus en plus lumineux et le soleil qui, très rarement, fait une brève apparition dans le ciel en illuminant la journée, les plus optimistes d’entre vous commenceront à penser à leur remise en forme pour l’été. La tentation de suivre le mouvement des régimes à la mode, afin de perdre rapidement du poids et de retrouver un certain bien-être, doit être écartée.

Mangez sainement et ne vous laissez pas duper par les mythes populaires concernant l’alimentation, tels que ceux-là…

Sans plus attendre, attaquons-nous à l’afflux croissant des régimes « pauvres en graisse », « sans graisse » et « crash ». Premièrement, les régimes pauvres/sans graisse ne fonctionnent tout simplement pas. Lyndel Costain, éminente diététicienne, explique : « Les gens pensent qu’ils ont besoin d’un régime pauvre en graisse pour perdre du poids, pourtant un tiers des calories doit provenir de la graisse. » Le fait est que la graisse est nécessaire pour apporter de l’énergie, permettre la réparation tissulaire et soutenir le flux de vitamines dans votre corps. Les graisses insaturées sont en fait très bénéfiques pour votre santé !  L’huile d’olive, le saumon et les avocats étant riches en graisses insaturées, pensez donc à les inclure dans votre régime.
Le jeûne sec, en revanche, est une toute autre histoire. Bien qu’ils favorisent la perte de poids au début, ils l’entravent sur le long terme. En réduisant drastiquement votre consommation de calories, votre corps élimine la masse musculaire et les tissus maigres. Il provoque un ralentissement de votre métabolisme et augmente ainsi le risque de prendre du poids à la fin de votre régime.
Suivre un régime est souvent source de dilemmes de toutes sortes dans votre vie quotidienne. On a parfois l’impression que quoi que l’on fasse, rien ne sera jamais assez. Prenons le lait, par exemple. Le lait entier est calorique, mais il contient également du calcium, qui est nécessaire à un régime alimentaire sain. Comment une personne moyenne suivant un régime s’en sort elle dans cette situation ? C’est très simple : remplacez-le par du lait écrémé. Le mythe consiste à croire que le lait écrémé ne contient pas ce calcium si précieux. Cela n’est pas le cas. Le calcium du lait est concentré dans la partie aqueuse (et non dans la partie crémeuse), c’est pourquoi en optant pour le lait écrémé, vous aurez tous les avantages du lait normal, avec beaucoup moins de calories.
Quand vous êtes au régime, il est tout aussi important de savoir ce qu’il ne faut pas manger que de décider de quoi vous allez vous nourrir principalement. En faisant consciemment l’effort de manger plus de fruits, de légumes et de protéines, vous perdrez plus facilement du poids et vous sentirez en meilleure forme au quotidien.
Cela peut sembler un choix difficile au premier abord, mais au vu des résultats très parlants, les avantages sont indéniables. Un seul œuf, par exemple, contient environ 10 grammes de protéines, si bénéfiques pour votre santé !

Par ailleurs, évitez-vous de prendre vos repas tard le soir ? Une croyance populaire indique que manger tard le soir favorise la prise de poids, en raison de l’inactivité engendrée par le sommeil. De nombreux tests ont démontré que cette croyance ne repose sur aucune preuve tangible. Les études réalisées à l’université de Cambridge ont prouvé que manger un repas important avant de se coucher ne favorise aucunement le stockage de graisse supplémentaire par le corps, à moins que le sujet testé n’ait sauté des repas et n’ait dépassé l’apport calorique recommandé sur une période de 24 heures. Par conséquent, tant que vous mangez régulièrement, sans faire d’excès, le fait de prendre vos repas plus tard dans la soirée n’affectera aucunement votre poids.

Assurance maladie internationale premium de Cigna

Obtenir un devis